Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

CHAMPS-ELYSEES
champs-elysees

La pièce sur Marilyn Monore commence bientôt toutes les infos sur: http://vladimir.pronier.free.fr/lecrepuscule.htm
Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- Blog
- Vuépris
- Moije
- CE

5 DERNIERS ARTICLES
- Le Crépuscule d'une étoile
- A bord du Darjeeling limited
- Sans arme, ni haine, ni violence
- Les randonneurs à Saint-Tropez
- Anaïs en concert – The Amber Project
Sommaire

5 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- Le Crépuscule d'une étoile
- Il y a longtemps que je t'aime
- Anaïs en concert – The Amber Project
- Deux soeurs pour un roi
- J'ai toujours rêvé d'être un gangster

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
0102
03040506070809
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
<< Décembre >>

BLOGS FAVORIS
1.Mondesparalleles
2.Fictionnary
3.Lesmoutonsdepanurge
Ajouter champs-elysees à vos favoris

LIENS FAVORIS
- Photos d'Italie
- Photos du Vietnam par toine
 Premier coup de barre Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Ensuite, Loquax pense qu'on se voit à trois, voir à deux avec Assuwax, mais en fait, non, il part. Juste le temps d'échanger deux trois mots, alors qu'ils fument leur cigarette dehors et que les suivants (sans fumer, on dirait Rachel dans Friends) je commence à greloter. Mais en fait, Assuwax est au téléphone.

On se remet un peu sur les dossiers d'ordi avec Loquax, il me prend un site excellent (mais payant) pour remettre à jour les contacts presse.

Ensuite, on va se chercher un sandwich, enfin lui a déjà le sien, mais va le chercher pour quelqu'un d'autre. Un jambon, gruyère, salade. Accompagné d'une bouteille d'eau et d'une part d'une excellente tarte poires-amandes. Et sans vraiment de pause, on s'y remet. Enfin, il regarde quand même ses mails, un webzine de bandes-dessinées auquel il participe (il est spécialiste de mangas), et me parle de sa copine qui va partir 3 mois en Australie et qui ce soir, sauvagement castée dans la rue, fait un défilé pour un coiffeur (?).

Après l'ordi, il me sort plusieurs grosses chemises de docs, que je me mets consciencieusement à lire, posant des questions à chaque fois, qu'il m'en vient une à l'esprit. Je me familiarise avec les dossiers. Regarde les énormes revue de presse, des deux années précédentes. Lis des documents édités par les CE. Feuillette un énorme livre sur son fondateur, ce qui m'attire les bonnes graces d'une employée qui passe et qui me félicite de commencer par les bases.

Enfin, à force de lire, j'ai les yeux qui commencent à fatiguer, et si je le ressens pas vraiment (j'ai pas mal aux yeux, quoi!) je ressens une fatigue. Un fil éléctrique pendant en biais sur le mur, perturbant complétement ma vision, sur lês côtés de mon oeil gauche. La vision du coin de l'oeil de ce fil me gène profondément.

Et puis j'ai surtout un énorme coup de barre. Il faut dire que je me suis pas levé si tôt depuis longtemps. Mais bon, je continue ma lecture, cherchant des docs aussi plus ludiques. On fait un tour, dans un autre bâtiment. Le collègue à afficher une case d'un manga (celui qui a gagné au Festival d'Angoulème) dans un cadre (juste sous la photo CheGuevarienne du grand patron de l'Institution).

Le temps passe, je lis, prends quelques notes.

Sur un dossier d'inserts presse (par la procédure fastidieuse des marchés publics), je remarque un défaut dans le logo des CE. Ce n'est pas grand chose. Mais, il y a un jeu de couleur sur le logo, et quand le logo est en noir et blanc ou en petit. Une lettre du début d'un mot disparait presque complétement. Ce ne serait pas trop grave, si cela ne formait un autre mot (en autant la première lettre donc) aux conssonnances assez péjoratives (surtout que les CE ont parfois une image un peu ringarde ou poussièreuse). Il faudra que j'en parle à Assuwax, demain, si je nous (lui et moi) sens en confiance.

Il y a une fontaine d'eau, et en en revenant, je m'arrète regarder les documents que conservent les CE d'un peu plus près, alors qu'une personne (que Loquax n'apprécie pas du tout) est en train de les réstaurer. Mais je me rends compte, qu'elle n'est pas du tout douée pour les explications magrè une bonne volonté et comme elle s'en prend à quelqu'un qui parle modérement fort, je m'éclipse...

Comme j'ai tout lu et qu'il est plus de 18h. Loquax me propose de regarder des documents tournés aux CE. Une émission pour jeune sur le cable. Et un reportage sur un saint évangélisateur passé au Jour du Seigneur ! Sauf qu'au générique, le nom des CE est mal orthographié.

Puis fin de journée. Il est 19h.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 02-02-2007 à 00h31

 Première réunion Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Par hasard, ma première réunion aux CE est à propos d'une compagnie de théâtre. lol.

Il faut savoir que les CE ont été fondés au siècle dernier par un philanthrope. Un homme riche qui a consacré une partie de sa fortune aux autres.

La pièce voudrait lui rendre hommage. Ainsi qu'a un compositeur, plus contemporain, avec un pianiste sur scène, une comédienne et une grande partie d'images filmées.

Enfin pour l'instant, le tout est assez vague. Pas une ligne n'est écrite. Alors la réunion a plutôt pour but de présenter le projet, d'en définir le cadre, d'eventuels financement, de possibles déclinaisons. Le producteur (?) doit envoyer une demande officielle aux CE avant toute chose.

C'est drôle car pendant un moment, on est trois à prendre des notes. Assuwax, Loquax et moi.

Une bonne heure de réunion plus tard. On en sait un peu plus sur la suite de ce projet. Mais rien de bien clair encore.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 02-02-2007 à 00h07

 Premier jour Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Ca commence mal.

Déjà je me coupe en me rasant, enfin, l'espèce de truc que j'ai sous la lèvre inférieur droite. Qui se met à saigner, je laisse couler et ça s'arrête tout seul.

Ensuite, ça va mieux, j'ai de la place assise dans le métro, de la lecture "le communiqué de presse" classieux de la dernière manif des CE.

Par contre, un petit souci, comme les CE sont fermés au Public, je ne sais pas vraiment par où entrer. Bon, ça m'inquiète pas trop je me dis que je trouverais bien, quitte à faire le tour complet des batîments. Je passe l'entrée offcielle, fermée avec une grille. Une porte un peu plus loin de même. Par contre, quelques mètres aprés une porte semble fâites pour l'accès, avec un digicode et un interphone. Je sonne et on vient m'ouvrir. Je me présente et traverse ensuite le parc pour rejoindre le batîment de mon bureau.

Il est un peu plus de 9h. Pas encore de Loquax. Mais devant mon bureau deux femmes. En fait, si elles sont effectivement devant mon bureau, elles ne sont pas vraiment devant mon bureau. En fait, elles sont devant la machine à café qui elle est devant mon bureau. L'une travaille ici depuis quelques années en vacation et voit arrivé la fin de son contrat non renouvellé dans quelques jours. Restauratrice de documents techniques, elle cherche du travail dans le milieu sportif (Décathlon), elle fait de la plongée aussi, ou dans les musées du sport (?). L'autre l'écoute, sans parler beaucoup, et la conseille, elle semble bien s'entendre mais sans plus. Cette deuxième me sert un café. Et je suis leur conversation, auditeur obligé et captif. La première, rale et critique un peu les CE. Il y a une tirade sur une pingrerie supposée, de je ne sais qui, puisqu'au lieu d'Arabica, la personne a acheté du Robusta (parait'il infect, mais je n'ai jamais gouté).

Quelques minutes après Loquax arrive. Il a l'air très stressé. Je ne sais pas si c'est à cause de mon arrivée et de la difficulté de la passation de dossier mais il est tout rougeaud. Je pense qu'il a du courrir.

En tout cas pas de café, et c'est à peine s'il prend le temps de reprendre son souffle ou d'enlever son manteau. Il se jette sur le répondeur et écoute les messages. Parallélement, il allume l'ordi et puis quelques secondes après c'est parti. Il commence à m'expliquer le rangement et classement de l'ordi et les documents qu'il ouvre au fur et à mesure. J'essaye pas trop de retenir, trop d'infos, mais juste de comprendre la logique, de savoir que les choses existent et éventuellement d'être en mesure de les retrouver. En plus de l'ordi, il s'eparpille un peu et me montre en même temps des dossiers papiers.

C'est touffu et ça va pas mal dans tous les sens, mais j'essaie de tisser les fils.

Au fur et à mesure d'autres employés passent et Loquax me présentent et généralement, je reçois des bienvenus assez chaleureux. Par contre, j'ai un peu de mal à relier, nom, visage et fonction. Surtout que pour l'instant, j'ai pas d'organigramme sous les yeux.

Vers 11h, deux visiteurs arrivent pour le directeur: Assuwax (Assuwa, ancien nom de l'Asie et comme il est passioné de ce continent, et puis "assu" comme "assurer" que ce soit dans le terme positif "il assure" ou dans le sens "assurances" parce qu'il veut des assurances de sécurité ou de rentabilité). Loquax, le prévient. Je pressens, que je devrais faire ç aussi. Et il me dit de venir avec de quoi noter.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 01-02-2007 à 23h30

 Flashback 7ter Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Comme je connais la partie ouverte au public, on se dirige vers les différents autres bureaux. D'abord avec le Directeur. L'administratrice, celle qui fumait avec lui dehors, et en face d'elle un stagiaire venu d'une grande école. Le bureaux de ceux qui travaillent plus sur le Logiciel développé par les CE (mis en ligne avec des docs en basse définition dans un futur indeterminé). Dont le bureau à 50% de Loquax. Dans la bibliothèqe, les bureaux de réstaurations des documents, et celui d'une personne avec qui s'entend bien Loquax avec aussi des fonctions plus juridiques. Puis des bureaux, juste à côté du mien de réstauration et de numérisation d'autres documents. On quitte là le Directeur, et Loquax m'entraine à travers le parc vers d'autres batiments.

Comme on est mercredi, les CE sont un peu désertés. Un autre batiment, dont on fait étrangement le tour, à chaque porte, des bureaux. Encore des restaurateur et numérisateurs, une imprimerie sur tous supports. Des bureaux d'administratifs. Des bureaux de chercheurs. Des bureaux sans personne dedans. Une dame, dure d'oreille et son chien. Puis retour par le parc (un chemin plus censé), je demande à Loquax si il est arrivé que des petits malins se soient fait enfermés. Il ne sait pas trop. Il n'y a que moi, qui doit me poser ce genre de questions. On va dans le bâtiment d'entrée, où l'on se dirige vers l'atelier où l'on croise un agent d'accueil et un technicien. Puis vers la sortie, où l'on croise la directrice des RP. Mais, je ne suis pas certain de son titre.

Enfin, on sort.

Loquax propose pizzeria, et comme ça me dit bien ok. En chemin, il me dit que pour le prix d'un ticket resto (6,5€) dans le coin, on trouve pas grand chose. Si ce n'est une boulangerie qui fait une sorte de menu, pour pile-poil ce prix là. Le restaurant est bondé. On nous donne une table, à côté de deux... italiennes. Plutôt bon signe.

Loquax m'interroge sur mon parcours, sur mes loisirs (cinévore et théâtreux), je l'interroge sur les siens (le manga surtout). Je comprends qu'il a une copine (ce qui m'étonne car je l'imaginais déjà gay). Il me demande si je fume, et comme je réponds de temps en temps, il comprend (??) "du shit". Je dois faire des yeux horrifiés. Non pas que j'en ai jamais fumé (loin de là), mais c'est quand même loin d'être dans mes habitudes. Il me parle du personnel, des "cas" surtout, même s'il préfère que je me fasse ma propre opinion. Ce que je préfère aussi soit-dit en passant. On parle un peu du boulot, à faire mais pas trop finalement. On verra le 1er février. AUjourd'hui, c'est plus une prise de contact.

La pizza est bonne (habituelle pour moi, avec du jambon de pays). Mais je la mange trop vite et n'ai même pas envie d'un dessert, en même temps, je commence à être en retard pour la suite de ma journée.

On se quitte devant les CE et à très prochainement.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 31-01-2007 à 12h09

 Flashback 7bis Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Le bureau du Directeur, dans le coin du bâtiment, à des fenêtres sur deux de ces quatre murs. Un bureau moderne, avec un ordinateur, derrière lui, une grande affiche des CE.

Loquax prend un siége vers la gauche, je prends celui de droite. Cette première réunion, à pour but de me présenter la situation des CE. Passée, présente et avenir.

Première constatation, le Directeur me parle avec une franchise certaine. Que ce soient des relations compliquées avec l'Institution, des délais que travailler avec eux nous impose, des autres employés parfois farfelus des CE (1/3 de dingues, 1/3 de gratte-papier, 1/3 de passionnés). Mais tous des travailleurs et d'une grande cohésion quand l'intégrité même des CE est menacée. Des perspectives d'avenir, travaux de rénovation des CE, ouverture voulue au National et à l'International. Du site internet à retravaillé, d'une grande campagne d'affichage à préparer. De l'absolu nécessité que je prenne contact et rencontre les différents maillons de l'Institution et avec les différents employés des CE. Des différents projets mis en place récemment et qui vont prendre place prochainement (documentaire télévisuel, remise de prix, sorti de livre, exposition en plein air).  Des différentes demandes d'utilisation extérieure (tournage, accueil de journalistes). Il truffe sa présentation d'annecdotes assez savoureuse (comment il a envoyé paitre un journaliste par exemple). Des cartes de visites clandestines. Le mot d'ordre étant "créativité" et aussi un peu "ambition". Je ne manque pas de la première, mais suis quasiment totalement dépourvue de la seconde.

Cette présentation a bien aiguisé ma curiosité, même si l'ampleur de la tache n'est pas tout à fait pour me rassurer. De ce que je comprends, Loquax va passer un mois avec moi, pour me transmettre les différents dossiers. Fin de la réunion. Le Directeur nous arrange un déjeuner entre Loquax et moi. Et le charge de me faire visiter les CE.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 31-01-2007 à 12h07


|<< <<<  1   2   3   4   5  | 6 |  7   8  >>> >>|

Catégorie :
 

SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.


Diffuseur
Acheter un diffuseur d'huiles essentielles

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 06-01-2007 à 21h13 | Mis à jour le 12-05-2008 à 13h27 | Note : 6.28/10